Or

Auður Ava Ólafsdóttir

Zulma

  • par (Libraire)
    26 juin 2021

    Un roman comme un nuage de douceur

    Quand Jonas ne voit plus de raison de vivre, il décide de partir dans un des pires pays au monde, sans aucune intension de s'en sortir. Mais mettre ses intensions d'en finir entre les mains du destin, c'est donner l'occasion à Auður Ava Ólafsdóttir de dessiner des personnages tous abîmés à leur manière, de nous parler de la résilience des hommes ayant vécu l'indicible.

    Une lecture réconfortante, ce qui n'est pas une petite réussite.


  • 30 janvier 2021

    Des cicatrices, tout le monde en a, plus ou moins... Celles qui marquent son corps, Jonas tente de les cacher avec des tatouages, comme ce nymphéa blanc qui recouvre son coeur. Quant aux cicatrices de son âme, il aimerait pouvoir les refouler au plus profond. Mais quand vivre avec ses fantômes lui devient insupportable, Jonas décide de partir pour un voyage sans retour. Sa caisse à outils en bandoulière, il débarque dans un pays ravagé par la guerre et fait halte dans un hôtel en ruine. Les rencontres inattendues et bouleversantes qu'il va y faire vont bousculer ses noirs desseins. Car les survivants de ce pays meurtri n'aspirent qu'à vire et à aimer. Les jours passant, Jonas se rend compte du pouvoir extraordinaire de sa perceuse. Bricoler pour colmater les brèches, masquer les cicatrices de cette guerre passée, oublier aussi un peu celles de son âme.


  • 28 janvier 2021

    Coup de cœur de la chouette

    Roman lumineux et puissant sur l'existence, le sens de la vie et la reconstruction.