Misogynie

Claire Keegan

Sabine Wespieser Éditeur

  • Conseillé par (Libraire)
    12 mai 2022

    Misogynie

    Ce jour-là, le 29 Juillet, Cathal quitte son travail à Dublin, rentre chez lui en bus où un parfum l'amène à réfléchir à sa situation. La soirée aurait due être autre, si ce qui était prévu à cette date avait eu lieu.
    Cathal semble dans un état second. Et de cet état, se pose peu à peu tout ce qu'il est, tout ce qui fait que cette journée est ratée, tout ce qui fait d'elle un total fiasco. De par ses gestes, les souvenirs évoqués, on comprend de mieux en mieux pourquoi il en est arrivé là.
    Le titre résume idéalement ce qui se révèle peu à peu dans cette nouvelle ciselée.
    Claire Keegan excelle dans ce format d'écriture. Chaque mot est choisi avec soin, est porteur de sens bien au-delà de ce qu'il semble dire du contexte qu'il décrit, de ce à quoi il ouvre. La lecture doit être lente pour la savourer pleinement, pour saisir l'ampleur de ce qui s'y déploie. C'est un concentré explosif à découvrir.
    Traduit de l'anglais (Irlande) par Jacqueline Odin.


  • Conseillé par (Libraire)
    22 mai 2022

    Le déni des hommes !

    Un style agréable, fluide. Un texte bref et troublant dans lequel l’auteure pointe les comportements de certains hommes, inconscients de la portée de leurs actes et de leurs mots.
    Une nouvelle où tout semble banal au départ mais où les choses vont se fracturer au fil des pages.
    Claire Keegan nous donne le point de vue de Cathal sur sa rupture avec Sabine peu de temps avant leur mariage. Le quotidien de Cathal est émaillé d’une succession d’attitudes méprisables envers les femmes. Incapable de réaliser l’impact de ses propos, il ne peut que se diriger vers un échec. Une déroute amoureuse qui ne l’incitera même pas à se remettre en question. Un homme qui attend beaucoup mais ne donne rien en retour !