Manderley for ever

Manderley for ever

Tatiana de Rosnay

Albin Michel

  • 22 juin 2015

    Avec son patronyme qui sonne français, Daphné du Maurier est une écrivain britannique qui connut la gloire et dont plusieurs romans furent portés à l'écran.
    Née au début du XXème siècle, Daphné du Maurier a toujours baigné dans le milieu artistique avec une enfance privilégiée.
    Fille d'un acteur de théâtre reconnu et petite-fille d'un écrivain, timide en société, garçon manqué ( elle s'invente un double masculin) , elle décide très jeune de devenir écrivain. Mais avant, elle va découvrir la France de son grand-père au cours de ses études dans un pensionnat. Cette belle adolescente s'éprend de la directrice et découvre les émois de l'amour. Son besoin viscéral d'écrire est toujours présent et ce sont d'abord des nouvelles qui la feront connaître.
    "Rebecca" sera son plus grand succès et surtout lui permettra d'accéder à la renommée internationale. Bien qu'attachée à sa liberté, elle se marie et devient mère de famille. Entre son mari très souvent absent et ses obligations, elle continue d'écrire en Cornouaille dans le manoir de Menabilly un lieu auquel elle très attachée .
    Souvent qualifiée par la presse d'écrivain romanesque, certains de ses romans seront très mal accueillis. Qu'importe, elle a appris à se forger une armure face aux critiques.

    Ce livre va plus loin que la simple biographie. Tatiana de Rosnay creuse, détaille la genèse de chaque œuvre tout comme la vie de celle qu'elle admire. Ses joies mais aussi ses tourments. Et il y aurait beaucoup à dire sur ce livre tant la vie de cette écrivain fut riche sur la plan professionnel et personnel.
    On est au plus près de Daphné du Maurier : de ses états d'âme, de sa détermination et de sa passion de l'écriture !


  • par (Libraire)
    1 mai 2015

    Rarement biographie littéraire m'aura autant séduite. Il faut dire que Tatiana de Rosnay fait renaitre une Daphnée Du Maurier héroïne romanesque jusqu'au bout des ongles.
    Femme dans son corps mais homme dans sa tête, c'était avant tout un être libre et profondément moderne pour son époque. Amoureuse de la France autant que de l'Angleterre elle choisira pourtant sa patrie comme lieu de vie et d'inspiration romanesque. Son plus grand succès Rebecca qui la fera connaitre dans le monde entier lui permettra de continuer à écrire car c'est avant tout dans l'écriture qu'elle se réalisera.
    Femme mariée, mère de trois enfants elle sera tiraillée toute son existence entre ses obligations familiales et son désir inépuisable d'écrire... ce qui lui vaudra bien des critiques et des incompréhensions de la part de ses proches.
    N'est pas écrivain qui veut et c'est sans doute ce que je retiendrai de ma lecture.
    Laissez vous tenter, vous serez subjugué


  • 22 avril 2015

    C'est un véritable roman que cette biographie de Daphné du Maurier, écrite par Tatiana de Rosnay (admiratrice inconditionnelle).

    Une biographie passionnante qui nous révèle la jeune fille, le garçon
    qu'elle aurait aimé être et qui l'a aidée à écrire certaines de ses oeuvres,la femme très libre avec ses histoires d'amour tant avec des hommes qu'avec des femmes, l'épouse, la mère, la grand-mère ... et par dessus tout l'écrivain toujours en recherche d'inspiration avec ses espoirs, ses craintes, ses succès, ses échecs aussi ... , sans oublier le lien très fort qu'elle entretenait avec les différentes maisons qu'elle a habitées (particulièrement Menabilly = Manderley)
    .
    Un très agréable moment de lecture qui donne envie de se replonger dans les oeuvres de Daphné du Maurier.


  • par (Libraire)
    13 avril 2015

    La face cachée de Rebecca

    La vie de Daphne du Maurier est un véritablement roman, celui d'une femme née dans une excellente famille britannique avec une pointe de sang français, celui d'une femme qui rêvait d'être un homme, libre et sans attache. Elle y parviendra, à être une femme indépendante et libre, de mœurs comme de pensées.

    Tatiana de Rosnay prend la plume pour parler d'une auteure qui l'habite depuis la lecture de "Rebecca". Elle revisite un à un les lieux qui ont marqué la vie de Daphne que ce soit la grande demeure familiale londonienne ou encore son havre de paix en Cornouaille. Elle décortique la vie de Daphne et la fait vivre sans tabou mais toujours de façon très subtile et pleine de pudeur.
    Des amours plurielles de l'auteure de Rebecca à ses inspirations profondes, c'est toutes les trames de sa vie que Tatiana de Rosnay nous livre comme une confidence. Une femme incroyable, une auteure majeure de la littérature du XXème siècle qui se livre dans une biographie qui se lit comme un roman. Une excellente lecture.


  • par (Libraire)
    13 avril 2015

    Voyage dans les Cornouailles

    Une belle biographie, pleine d'émotions et de finesse sur la vie passionnante de la romanciére Daphné du Maurier.
    On est captivé par cette âme d'homme dans un corps de femme, comme elle se décrit elle-même. Une soif d'indépendance, de liberté, qui la démarque des femmes de son époque.
    Tatiana de Rosnay nous donne envie de lire les meilleurs romans de la célèbre écrivaine britannique...


  • Merci à Tatiana de Rosnay de nous faire redécouvrir ou découvrir, Daphné du Maurier. Certes beaucoup de lecteurs (ou cinéphiles) se rappellent de Rebecca, l’Auberge de la Jamaïque, ou encore les Oiseaux. Mais sait-on que ses romans se sont vendus à des millions d’exemplaires et qu’ils ont été traduits dans une quarantaine de langues.
    Juste retour des choses donc avec cette biographie « romancée » ou nous allons de découvertes en rebondissements : que savions-nous de ses liens avec la France, de l’existence de KIKI ? Que savions-nous des liaisons tenues secrètes de la romancière avec Freddy et… elle fut une mère exemplaire, une épouse parfois distante (mais Lord Browing n’était-il pas souvent absent..). Et que dire de ce langage codé employé dans la famille qui fait beaucoup rire. Enfin son amour immodéré pour la Cornouaille, cette si belle région ou elle passera beaucoup de temps jusqu’à louer des années durant le manoir de Menabilly (le Manderley de Rebecca) est le moteur qui lui a permis de trouver l’inspiration de beaucoup de ses romans (avec ses voyages en France et en Italie).
    Ce Manderley for ever est un très beau portrait d’un écrivain par un écrivain et Tatiana de Rosnay en se coulant dans le personnage de Daphné du Maurier nous livre une biographie qu’on ne lâche pas et qui donne envie de se replonger ou de plonger dans tous les romans de cet écrivain.


  • par (Libraire)
    9 mars 2015

    Un portrait surprenant et captivant

    Fille gâtée d'un acteur anglais à succès, Daphné du Maurier fait montre très tôt d'un caractère fort et indépendant. Fascinée par ses origines françaises, elle va toujours essayer de repousser les limites : celles de la bienséance de la société de l'époque, celles des frontières, de la création...
    Tatiana de Rosnay nous peint la vie passionnante et passionnée d'une femme aspirant à vivre pleinement, loin de l'image lisse de l'auteur romantique que notre imaginaire a pu créer.
    Un destin exceptionnel à découvrir absolument !


  • 6 mars 2015

    Elle s'appelait Daphné

    Lorsque Tatiana de Rosnay écrivait « Elle s’appelait Sarah », elle ignorait que ce manuscrit allait changer sa vie et la propulser dans le club des auteurs de best-sellers. Il y eut donc un avant-après « Sarah », comme il y aura probablement un « avant-après » « Manderley for ever », une biographie très enthousiasmante, qui est aussi un hommage à celle à qui elle doit sa vocation, Daphné du Maurier. Le roman, « Sarah », était écrit en anglais, le livre qui paraît aujourd’hui l’a été en français. La boucle est bouclée, les deux langues, les deux cultures réunies. Tatiana de Rosnay a une douzaine d’années lorsque sa mère lui offre « Rebecca ». Un coup de foudre, une révélation, la certitude que dorénavant la lecture fera partie de sa vie et peut-être aussi, pourquoi pas, l’écriture. Dans ce roman qui devint immédiatement un best-seller à sa parution en 1938, comme dans l’adaptation cinématographique de Hitchcock avec Laurence Olivier et Joan Fontaine, le personnage principal est interprété par… une maison.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    3 mars 2015

    Liberté, j'écris...

    La reine du romanesque anglais, auteur du mythique et best-seller encore aujourd'hui, « Rebecca » eut une vie à la hauteur de son imagination fertile. Elle fut élevée dans une famille célèbre, à la chaleur d'un père acteur fantasque et d'une mère aimante et dévouée.
    Sous ces hospices favorables elle restera fidèle à un irréfragable esprit de liberté et de créativité. Car sous ses dehors de reine de bal, Daphné n'aime rien tant que la solitude et la nature anglaise, terre d'inspiration essentielle. Ecrivaine dans l'âme depuis l'adolescence, elle ne sacrifie son besoin d'écrire à aucun amour, aucune famille et aucune convention sociale.
    Apparaît parfois dans cette existence auréolée de gloire et de succès quelques zones d'ombres, quelques regrets...
    Tatiana de Rosnay restitue à merveille une époque et une femme qui a excédé les us et coutumes de son temps... qui a vécu selon son désir et son pouvoir de créer.
    Qu'est-ce qu'une vie réussie ? Sans doute celle de Daphné Du Maurier...


  • par (Libraire)
    26 février 2015

    Daphné du Maurier fait partie de ses romanciers dont l'existence est un roman même. Cette biographie est écrite en ce sens qui se lit comme une fiction dont l'héroïne serait Daphné. L'auteure (de la biographie) fréquente l'auteure (de "Rebecca") depuis ses premières passions de lectrice et ça se perçoit. On sent que "sa" Daphné est proche de ce que fut la vraie. Une fille qui se serait bien vue en garçon et qui est parvenu, grâce aux mots à prendre son indépendance.

    Le livre dit beaucoup du travail d'écrire et la vie privée de Daphné du Maurier est évoquée sans faux-semblants mais avec pudeur et respect. L'équilibre parfait entre l'intime et l'historique est remarquable.

    Les lieux, les maisons sont particulièrement importants. Chaque partie de la vie de l'auteure de "Rebecca" est précédée de mots de maintenant par la biographe enquêtrice qui se rend sur les lieux, y rencontre des témoins. C'est un enchantement de lecture. On voit aussi le temps qui passe.

    Le livre parfait pour un week-end pluvieux au coin du feu, ou pour offrir à quelqu'un que l'on souhaite distraire sans l'ennuyer.