Conseils de lecture

Rencontres avec Bram van Velde
par (Libraire)
19 mai 2020

Le sens de créer

Imaginez, un jeune écrivain Charles Juliet, décide d'aller frapper à la porte de Bram van Velde, sans qu'il puisse s'expliquer pourquoi. Il est porté par l'évidence de le rencontrer.
L'homme l'accueille, mais ni l'un ni l'autre ne parviennent à se parler.
Alors, ils vont marcher.
C'est le départ d'une série de rencontres qui marquent une amitié qui se déploie.
L'artiste évoque entre de longs moments de silence la création, l'essentiel que c'est, dans une forme d'ascétisme dont il est impossible pour lui de faire l'économie.
Le jeune écrivain écoute, puis prend notes dans la solitude.
Et les phrases fulgurantes de Bram van Velde font mouche.
Vous êtes interpellés, troublés.
C'est un ouvrage singulier et surprenant dont on sent qu'il est fondateur du devenir d'écrire de Charles Juliet.


BLOCKHAUS

Larnaudie Mathieu

Inculte

par (Libraire)
18 mai 2020

Blockhaus intérieur

Un écrivain en mal d'inspiration débarque à Arromanches-les-Bains. Ville où le port artificiel de la Seconde Guerre mondiale laisse des décors étranges, de science-fiction ou post-apocalyptique.
L'écrivain se laissera bercer par l'histoire de la tenancière du seul bar de la ville, regrettant de n'avoir pas eu la vie qu'elle aurait rêvé ou encore il est happé par la vision d'un ivrogne sur la digue chaque nuit.
Un hommage à ces jeunes adolescents emportés dans une des guerres les plus ignobles de l'humanité mais aussi "la tache", "le vilain souvenir" des viols de Normandes pendant ce Débarquement.
Dans une atmosphère brumeuse avec un décor post-apo, l'auteur nous conseille de ne pas s'enfermer dans notre blockhaus intérieur.
Belle leçon d'humanité.


Météore

Dole, Antoine

Actes Sud

9,80
par (Libraire)
18 mai 2020

Chacun l'est, météore

Jérôme est adolescent, il a seize ans. Il veut qu'on l'appelle Sara depuis plusieurs années déjà. Depuis tout petit, il se sent, il se sait fille.
Alors, les difficultés du monde autour à comprendre cela, il les prend de plein fouet. Sarcasmes, violences, rejet.
Ses parents sont inquiets, et sa différence affirmée dérange. Jusqu'à ce qu'un psychiatre l'écoute et lui parle de dysphorie de genre qui touche un enfant sur cinq cents naissances.
Alors, Sara va vers son devenir, heureuse de vivre, de se savoir en accord corps et esprit.
Elle sait qu'elle peut vivre pleinement et épanouie de savoir qui elle est et de l'assumer. Elle se sent météore.
On sort de la lecture de cet ouvrage regonflé à bloc.


Les Cœurs inquiets
par (Libraire)
18 mai 2020

Cri d'amour maternel

Roman à deux voix : d'un côté, un jeune peintre qui voit apparaître sur ces toiles l'image d'une femme ; de l'autre, des lettres d'une mère à son fils.
L'écho de leur souffrance apparaît par touches. Les fantômes du passé vont revenir hanter et combler la douleur de leur aimé(e).
C'est un cri d'amour d'une mère pour son enfant. C'est d'une beauté !
MAGNIFIQUE !


Berkvens Karolien

Globe

par (Libraire)
18 mai 2020

Portrait de Berlin & destin d'une famille

Fabian Richter est né le même jour que la chute du mur de Berlin.
Son père, Jakob, issu d'une famille pauvre, intègre le SPD et est depuis quelques années adjoint à l'urbanisme.
A travers l'évolution de la ville de Berlin depuis la réunification, Karolien Berkvens trace le destin d'une famille berlinoise sur deux générations. Le père et le fils Richter sont chacun à leur façon désillusionnés.
L'auteur rappelle le processus d'uniformisation et de gentrification des villes européennes avec les mêmes enseignes que l'on retrouve dans chacune et les pauvres écartés des quartiers berlinois. Elle rappelle le besoin de diversité de populations pour que les villes ne deviennent pas des ghettos pour riches.