Conseils de lecture

Nirliit
6,90
par (Libraire)
26 mars 2020

Impitoyable Grand Nord

La narratrice quitte Montréal pour le Grand Nord chaque été pour s'occuper des jeunes Inuit dans un village du Nunavut.
Dans un décor de rêve entre fjord et glacier, ce peuple porte une grande violence: des enfants tombés dans l'alcoolisme, des accidents mortels en motoneige. Et pourtant la vie continue et certains tentent de se sortir de cet impitoyable cercle vicieux.


Bilbo le hobbit - texte intégral avec la couverture du film 3
6,90
par (Libraire)
26 mars 2020

Un Hobbit téméraire plus qu’il n’en a l’air !

Bilbo, Hobbit, vit tranquillement dans sa Comté chaleureuse et confortable. Jusqu’au jour où des nains s’invitent chez lui pour le convier à une aventure: récupérer le trésor et la terre de Thorïn, roi des Nains de la Montagne solitaire. Mais ce trésor est gardé par Smaug, un terrible dragon.
Tolkien nous entraîne dans une aventure avec de multiples péripéties et dangers. Avec humour et des jeux de mots, c’est une aventure de fantasy qu’on ne peut se refuser...


L'année du chien

Héloïse d'Ormesson

20,00
par (Libraire)
26 mars 2020

Les histoires d'amour finissent mal...

Ava et Paul, une femme et un homme presque trentenaires, sortent tous deux d'une histoire d'amour qui a duré un peu dans le temps, alors qu'évidemment l'un et l'autre espéraient que ça durerait toujours.
Et pourtant, l'une a quitté, l'autre s'est fait quitter.
On découvre de ce point de départ, deux personnalités qui s'attirent mais souhaitent se cantonner à l'expérience d'amitié.
L’amitié, ça peut durer toute la vie, non ?
Ils se découvrent, se dévoilent, se donnent à savoir l’un à l’autre mieux que des amoureux.
Chacun tente des rencontres, les dit à l'autre, cherchant conseils, regard extérieur voué à les rassurer sur leur capacité à être aimé, sur le fait d’être aimable.
Chacun va son propre chemin dans les méandres du sentiment amoureux dont chacun cherche la définition, celle correspondant à sa personnalité, en fait, loin de tout absolu inatteignable, humainement parlant, j’entends.
Les expériences sexuelles et amoureuses complexes vécues par l’un et l’autre, qu’elles soient réussies ou fiascos sont très bien décrites, écrites.
Elles donnent à percevoir les fourvoiements et les déceptions en chaîne auxquels elles peuvent mener de tenter les rencontres tout azimut dans la seule idée de fuir la solitude qui s’insinue, prend toute la place.
C'est un roman d'aujourd'hui qui parle de l'insaisissable amoureux qui semble un mystère complet à chacun, dans cette époque étrange et passionnante à la fois, de tous les possibles dont on ne sait plus que faire.
C'est un roman de grande finesse, truffé de références littéraires, de questionnements intimes qui feront écho à chaque lecteur, des divers points de vue délivrés avec grande pertinence.
Tout le long de l'ouvrage, on se demande vers quoi ça va, qu'on ne sait qu'à la toute fin, laissant encore possible tant de possibles. Extrêmement bien écrit, le récit est mené d'une main de maître.


Croire aux fauves
par (Libraire)
24 mars 2020

Baiser de l'ours

Est-ce une métamorphose ? Est-ce une quête existentielle ? Est-ce laisser advenir de l’inéluctable qu'elle porte en elle ?
Nastia est anthropologue. Elle étudie les peuples des forêts en Russie.
Lors d’un de ses voyages, elle est allée seule sur les traces de l’ours, l’a rencontré, s’y est affrontée au point d’en perdre une partie de sa mâchoire, d’en être traumatisée, d’écrire à ce sujet.
De cette attaque, elle revient meurtrie en France, devant subir plusieurs opérations de reconstruction.
Reconstruction pas uniquement physique.
Reconstruction peuplée de voyages et de rêves auxquels elle voudrait donner sens pour tenter de comprendre ce qui se jouait là ; la part ours entrée en elle, ce qu’elle a laissé à l’ours de sa propre humanité.
Jusqu’à ce qu’elle décide de ne plus chercher sentant le danger de se perdre, de perdre la raison.
Jusqu’à ce qu’elle accepte de ne pas comprendre.
C'est écrit au plus juste de l'expérience, jalonnant les méandres et à bien y lire, ça pousse aux confins de nos présences au monde, effleurant l'indicible, le plus grand que soi.


Durand Jacky

Gallimard

par (Libraire)
18 mars 2020

Transmission d'une passion

Henri est le chef d'un bistrot traditionnel, il régale ses clients de recettes savoureuses. Julien, son fils, admire ce père taiseux et apprend à son tour la cuisine. Mais Henri rêve que son fils fasse des études et réussisse sa vie.
Un roman populaire dans le sens noble du terme, un roman qui réveille les papilles !