EAN13
9782374981543
ISBN
978-2-37498-154-3
Éditeur
Wombat
Date de publication
Collection
Les Insensés
Nombre de pages
192
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
208 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Homme qui en savait trop peu - & autres histoires criminel

Wombat

Les Insensés

Offres

L'Homme qui en savait trop peu réunit treize « histoires criminelles » de James Thurber inédites en français, parues entre 1929 et 1962. De la parodie de film d'espionnage (La dame du 142) au pastiche de James Cain, l'un des fondateurs du polar « hard-boiled » (L'enfer ne se déchaîne qu'une fois), en passant par des meurtres férocement domestiques (M. Preble se débarrasse de sa femme) et professionnels (Tutoyer les sommets), ou une troublante relecture de Shakespeare sur le mode Cluedo (L'affaire Macbeth), s'expriment dans ces textes tout l'humour délicieux et la fine psychologie de l'auteur.
Car Thurber, s'il s'amuse des codes du roman policier, est aussi, dans l'Amérique moderne des années 1920-30, le créateur de la figure du « little man » : ce citadin en chapeau et costume gris, comptable ou archiviste, certes timide, névrosé et rêveur, n'en ourdit pas moins, comme tout un chacun, de sombres projets criminels… parfois contrariés par sa « tendre moitié », souvent par sa propre maladresse, mais toujours à mourir de rire.
« Le crime selon Thurber… Je ne connais rien de pareil au monde. » (extrait de la préface de Donald E. Westlake)

Écrivain et dessinateur, pilier de la rédaction du New Yorker durant plus de trente ans, James Thurber (1894-1961) fut un des grands talents de l'âge d'or du magazine, aux côtés de Robert Benchley, S. J. Perelman et Wolcott Gibbs.
Si les textes d'humour de Thurber sont devenus des classiques constamment réédités dans les pays anglo-saxons, son style graphique sensible et naïf, très précurseur, eut aussi un impact considérable sur le dessin minimaliste de son époque, des Peanuts aux Shadoks.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

17 septembre 2019

Mourir mais avec le sourire !

Auteur américain (1894/1961) que je découvre avec ce recueil de textes, dont certains sont des sortes de parodies de romans noirs ou de romans d'espionnage, en particulier le texte qui donne son titre au recueil. Ce livre commence par une ...

Lire la suite