Les nouveaux monstres 1978-2014
EAN13
9782234074170
ISBN
978-2-234-07417-0
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
La Bleue
Nombre de pages
408
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
412 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les nouveaux monstres 1978-2014

De

Stock

La Bleue

Offres

En Italie, la ligne la plus droite entre deux points est l’arabesque. Il faudra un jour étudier l’importance du baroque sur le peuple italien, comme le disait Ennio Flaiano. La criminalité s’y décline en trois composantes : attentats et massacres à des fins politiques, corruption transversale à tous les niveaux, différentes mafias. Qui a tiré les ficelles ? La réalité est complexe, insaisissable, perverse. À travers la relation entre don Saverio, jésuite, héritier de la lignée Valfonda, et sa petite-nièce Aria, journaliste d’investigation à laquelle il confie ses secrets, ce roman raconte la fin de la dolce vita, l’implosion de la Démocratie chrétienne et du parti communiste et la montée en puissance du berlusconisme sur fond de mafia, d’argent sale et d’affaires troubles au Vatican. Mais aussi la merveille de cette terre où l’on sait encore sourire, sa beauté, ses héros au quotidien. Dans cette Italie sublime et tragique Silvio Berlusconi a débarqué sur la scène politique comme surviennent les grandes pestes. Jugé inéligible en 2014, le vieux caïman n’est pas mort. Faisant suite au très remarqué Dolce Vita 1959-1979, Simonetta Greggio signe avec ces Nouveaux Monstres le roman de l’Italie des trente-cinq dernières années.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

20 octobre 2014

Dolce Vita s'ouvre sur la première du film éponyme,palme de Cannes, produit par Giuseppe Peppino Amato. L'Italie semble en équilibre entre deux ères, deux règnes à l'aube des années 60. L'incipit installe l'ambiance de faux semblants, celle d'un pays sali ...

Lire la suite

24 septembre 2014

Voyage en Italie

Après " La DolceVita "paru en 2010_, _Simonetta Greggio s’intéresse, dans " Les nouveaux monstres ",à une époque bien plus sombre de l’Italie_. _A celle de la corruption et de la violence, des mensonges et des vices. A cette période ...

Lire la suite

par (Libraire)
21 août 2014

Mafia Blues

J'ai aimé ce roman qui dessine l'histoire politique de l'Italie depuis 1978. C'est la suite de "Dolce Vita 1959-1979" mais on peut ne pas l'avoir lu et directement commencer par celui-ci, sans se sentir perdu. Depuis qu'ils se sont rencontrés ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Simonetta Greggio