Clandestin

Philip Caputo

Le Cherche Midi

  • 14 mars 2012

    Gil Castle a perdu sa femme dans les attentats du 11 septembre. Anéanti par la douleur, cet homme d’affaires vend ses biens, quitte New-York et part s’installer en Arizona près du ranch de son cousin. Le Mexique n’est pas bien loin et une nuit, Gil recueille un clandestin.

    Et encore un bon roman ! Oui !!! Fichtre, j’ai la main chanceuse en ce moment ! Un roman très bien construit où il n’y a rien à redire sur tous les plans ! Même pas un petit bémol, non rien de tout ça !

    Après la mort accidentelle de son épouse, Gil Castle aspire à la tranquillité. Il se déleste de ses biens et accepte la proposition de la femme de son cousin Blaise : venir en Arizona. Gil quitte New-York et s’installe dans une vieille maison sur les terres où son grand-père Ben Erskine a vécu. En sauvant un clandestin d’une mort certaine, il est loin de se douter tout ce qui se trame aux abords de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Bien entendu, il y a le trafic de drogue mais aussi d’autres enjeux pour les deux pays. Et voilà comment Philip Caputo nous embarque dans une histoire passionnante ! Car non seulement, il y a le récit actuel sur Gil et sa reconstruction mais il y a également celui concernant son grand-père Ben Erskine. Un homme qui semble difficile à cerner au départ dont la vie n’a pas été un long fleuve tranquille…Et comme souvent, le présent plonge ses racines dans le passé.

    Sur fond de trafics en tous genres avec des personnages bien campés, voilà un roman foisonnant, intelligent et drôlement bien écrit ! Sans être une passionnée de nature, les descriptions de ces terres du sud américain sont superbes !