Underground railroad
par (Libraire)
29 août 2017

Un livre choc. Une fiction, le chemin de fer souterrain était en fait un réseau clandestin d’hommes et de femmes qui abhorraient l’esclavage et qui ont aidé des fugitifs souvent au péril de leur vie. La condition des esclaves, dans les plantations de coton où régnait l’arbitraire et la cruauté des « maîtres », était effroyable. Toute évasion était punie la plupart du temps par la mort. Pourtant, malgré sa peur, Cora s’enfuira pour un périple haletant. Un voyage vers le Nord, vers les Etats abolitionnistes., un voyage où la menace est présente à chaque instant.
On comprend, tant la violence raciste parcourt ce roman, pourquoi dans l’Amérique d’aujourd’hui, un banal contrôle d’identité peut aboutir à un meurtre.

« Le Mal vit en notre sein, à nous les Américains, depuis toujours : depuis le premier Indien assassiné, le premier Africain réduit en esclavage. » Colson Whitehead (Télérama 3528)

Tous les conseils de lecture

    Du au , Librairie Page 36

    Du 17 octobre au 20 novembre 2018, en librairie

    Avec le Secours populaire français, offrons un livre à un enfant qui n'en a pas. Du 17 octobre au 20 novembre 2018, le Secours populaire français, les libraires indépendants et leurs clients initient une opération solidaire qui vise à offrir des livres jeunesse aux enfants et adolescents qui n'en ont pas.


    Nous entendons dire régulièrement que les jeunes ne lisent pas, ou plus. Mais avant de déplorer quoi que ce soit, ne serait-il pas plus juste de s'inquiéter du fait que trop d'enfants et d'adolescents aient un accès limité au livre et n'en possèdent pas eux-mêmes ?
    La pratique de la lecture a cette vertu de renforcer la capacité à utiliser un vocabulaire riche et adapté, et nous savons que ne pas avoir les mots pour s'exprimer et décrypter la société est un facteur d'inégalité, voire de crispation sociale.

    Dans nos librairies nous voyons des enfants lecteurs, nous savons que bien souvent pour que la rencontre ait lieu entre un enfant et un livre, il faut qu'il y ait une proposition. Car maintes enquêtes le montrent : les Français lecteurs ont eu un contexte familial favorable, c'est-à-dire des livres à la maison et une place naturelle accordée à la lecture.

    Lire un album à voix haute à un enfant créé toujours un moment d'échange et de partage, l'occasion d'éprouver ce que le papier, les mots et l'image peuvent avoir de magique et de rassurant, car la phrase imprimée ne varie pas. Un livre ouvert est une promesse de libération de l'imagination et de compréhension du monde dont nous ne pouvons que souhaiter que chaque enfant puisse bénéficier.

    Maya Flandin, directrice de la librairie Vivement Dimanche, vice-présidente du SLF
    Marraine de Donnez à Lire 2017

    Julien Lauprêtre, président du Secours populaire

    Tous les événements