Elisabeth T.

Ma reine, Prix du Premier roman 2017

Prix du Premier roman 2017

L'Iconoclaste

17,00
par (Libraire)
18 septembre 2017

Un premier roman, de Jean-Baptiste Andréa, tendre, qui conte l’histoire d’un enfant différent à la recherche de la liberté.
Les personnages principaux sont attachants.
L’écriture est simple et plaisante.

La nuit des enfants qui dansent
par (Libraire)
18 septembre 2017

Andras, hongrois immigré en Autriche, lors d’un retour sur sa terre natale nous conte l’histoire de son pays, des nazis aux communistes.
Par des passerelles du passé au présent, l’auteur raconte l’actuelle Hongrie qui rejette les migrants mais aussi celle qui accueille des milliers de jeunes européens venus y faire la fête.

Un loup pour l'homme
par (Libraire)
18 septembre 2017

La vie quotidienne des appelés du contingent en Algérie sous la plume de Brigitte Giraud devient réelle, comme si elle l’avait vécu.
Une page de l’histoire qui reste tue par ceux qui y étaient, des jeunes de 20 ans qui ne savaient pas que c’était une guerre et qui y ont été confrontés. Une jeunesse sacrifiée !

Calais mon amour
par (Libraire)
22 août 2017

la jungle

Béatrice, veuve d’un flic FN découvre la jungle de Calais et fait connaissance avec les migrants en devenant bénévole. Une magnifique prise de conscience des autres et une très belle histoire d’amour la méneront à enfreindre la loi sans s’en rendre compte.
Un livre nécessaire pour combattre les préjugés.

La tristesse des éléphants
par (Libraire)
12 mai 2017

Plaidoyer

Jenna, 13 ans, engage une voyante et un détective afin de retrouver sa mère disparue depuis 10 ans. Elle était chercheuse et travaillait sur les éléphants, les sentiments qu’ils ont et l’étude de leur tristesse.
Un très bon roman où l’amour entre mère et fille est le fil conducteur de toute l’intrique. Mais c’est aussi et surtout un magnifique plaidoyer en faveur de la sauvegarde des éléphants.
Jodi Picoult est américaine, auteure de plus de 20 romans dont 4 ont été adaptés en téléfilms et un au cinéma.