Conseils de lecture

Titus n'aimait pas Bérénice, Prix Médicis 2015
par (Libraire)
21 janvier 2016

La création de Bérénice

Comment Racine est-il devenu le grand dramaturge ? Comment en est-il venu à écrire sa célèbre pièce Bérénice ?

Nathalie Azoulai raconte l’histoire de l’homme, du dramaturge et de son œuvre. On sent son admiration pour le style poétique de Racine. En même temps, elle transpose Bérénice à notre époque où Titus est un homme marié et ne veut pas divorcer de Roma.

Titus n’aimait pas Bérénice ou comment résumer cette pièce : si Titus quitte Bérénice, c’est qu’il ne l’aime pas. Il faut du temps pour accepter cette souffrance. Tragédie sans sang et c’est vibrant de sentiments !

Lu par No'


La renverse
par (Libraire)
21 janvier 2016

Tomber à la renverse

Depuis plus de dix ans, Antoine culpabilise de ne pas avoir soutenu son jeune frère Camille lorsqu’il était tombé à la renverse lors de révélations sur la vie de leur mère. Elle et son amant (sénateur-maire) sont accusés de viols par deux femmes. A la suite de ces révélations dans la presse, la famille se disloque. Camille part vivre à Bordeaux chez des parents et Antoine ne rentre presque plus chez lui. Il se fait héberger par des copains avant de s’enfuir définitivement. Après toutes ces années Antoine s’interroge toujours pour savoir s’il a fui pour de bonnes raisons ou s’il aurait dû soutenir son frère.


La Bande du Bauhaus
par (Libraire)
19 janvier 2016

Six maîtres du modernisme

Nicholas Fox Weber nous fait découvrir l’histoire de ce mouvement révolutionnaire à travers les portraits d’artistes qui ont joué un rôle déterminant dans cette aventure. L’auteur raconte à la fois l’origine sociale de chacun et les sources d’inspiration parfois étonnantes de ce mouvement si novateur. Les artistes étaient à la recherche de la beauté et employaient des matériaux nouveaux avec une exigence de perfection extrême. Joseph Albers avait offert à Annelise, sa future compagne, une reproduction de la Fuite en Egypte de Giotto.Toute sa vie il restera fidèle à l’école siennoise. Et Il préférait des poteries achetées sur un marché au Mexique, pour leur authenticité, à un art officiel dirigé par des carriéristes. Walter Gropius fonde l’école en 1919 à Weimar, puis déménage à Dessau, ville industrielle, en 1925 où il construira le bâtiment du Bauhaus et les maisons des Maîtres. Ludwig Mies Van Der Rohe,dernier directeur de l’école relate le départ à Berlin en 1933, la mise sous scellés par la Gestapo et la dissolution par les maîtres le 19 juillet.
C’est un livre passionnant, sur un mouvement majeur du XXème siècle, au cœur d’années dramatiques pour l’Allemagne, qui fait entrer le lecteur dans l’alchimie de la création.

Lu par Thierry


Les ennemis de la vie ordinaire
par (Libraire)
26 décembre 2015

Drôles d'addictions

Une bande d’individus ayant des problèmes d’addictions suit une thérapie individuelle. Clarisse leur thérapeute décide de la réunir pour tester une thérapie de groupe en laquelle elle croit beaucoup. Ils se retrouvent donc une fois par semaine. Mylène est consumériste.

Mariette est une jeune toxico quasi SDF de 17 ans. Jean-Charles est un curé toxicomane.

Pablo est accro à l’exercice physique. Gunter est joueur, mais surtout au poker. Damien est obsédé sexuel. Elisabeth est alcoolique et maltraitée par son mari.

Rapidement, des liens se tissent entre les membres de cette bande et l’objectif de la thérapie de groupe échappe à Clarisse.

Ensemble, ils décident de ne pas se retrouver à la rue et dans la misère alors que les huissiers les expulsent un à un.

Hébergés par Elisabeth, ils vont apprendre à jouer au poker et se préparer à disputer des tournois internationaux de poker. Ils veulent gagner beaucoup d’argent pour rembourser les dettes de Jean-Charles vis-à-vis du diocèse mais aussi pour ne pas vivre des vies ordinaires.


Vladimir Vladimirovitch
par (Libraire)
5 décembre 2015

Dérangeant

Le personnage principal porte le même nom que le Président de la Russie : Vladimir Vladimirovitch. Cet homonyme est un handicapant dans sa vie de tous les jours.
Il enquête sur la vie de l'homme derrière le Président, de son ascension au pouvoir et de ses déboires : du naufrage du sous-marin Koursk à la prise d'otages dans le théâtre du Beslan.
Dérangeant, il nous laisse entrevoir une part d'humanité dans l'homme de pouvoir.