Conseils de lecture

Il était une ville
19,00
par (Libraire)
17 septembre 2015

Motor City, septembre 2008

Septembre 2008, Eugène, ingénieur un peu en disgrâce, est chargé par l’Entreprise de piloter un projet industriel d’envergure.
La ville de Detroit est choisie par la Direction pour mener cette mission à bien.
Eugène sait bien que la Motor City a déjà bien souffert depuis les années 70 mais ne s’attend pas à découvrir un tel chaos urbain et social. La découverte de la ville et de ses habitants, modifieront profondément sa vision du monde.

Lu par Thierry


Les heures
par (Libraire)
21 mai 2015

Une magnifique méditation sur le temps, l'amour, la mort à travers le récit d'une journée dans la vie de trois femmes.

C'est à New York, en cette fin de XXè siècle.
C'est à Londres, en 1923.
C'est à Los Angeles, en 1949.
Clarissa est éditrice,
Virginia, écrivain,
Laura, mère au foyer.

Trois femmes, trois histoires reliées par un subtil jeu de correspondances, dont l'émouvante cohésion ne sera révélée que dans les dernières pages...

Tour de force littéraire, bouleversant de sensibilité, Les Heures ont été couronnées en 1999 par le Pen Faulkner et le Prix Pulitzer.

Au-delà d'une formidable réussite romanesque, cette oeuvre célèbre la féconde entente d'un trio qui exacerbe ici les pouvoirs de l'imaginaire : l'écrivain, son personnage et son lecteur.


Cry Father

Éditions Gallmeister

par
20 mai 2015

Etats-Unis, roman noir

Un auteur que je découvre avec cette nouvelle collection Néonoir de Gallmeister. Un auteur qui avait déjà fait très fort, paraît-il, avec son précédent ouvrage « Pike« .

La narration est hachée, dans ces pages. Peut-on même parler de narration tant le propos est décousu. L’auteur procède par touches et courts chapitres. Ne cherchez pas de liens logiques, il n’y en a pas.

Et c’est là que l’auteur est noir : il nous décrit une Amérique des campagnes qui vit sans logique et sans ordre. Des personnes qui vivotent de petits larcins et de grosses bitures entre deux coups de poings ou deux coups de feu.

Les seuls à tirer leur épingle du jeu sont bien sûr les bars, que l’auteur nous décrit à l’envie (comprenez que j’ai passé ces passages-çi en avance rapide).

Sans oublier le prédicateur radiophonique qui dénonce les moults complots du gouvernement, même les plus abracadabrantesques.

L’auteur s’interroge bien sûr sur la paternité, mais il nous donne à voir avant tout un pays ravagé par la drogue et l’alcool. C’est noir, très noir.

L’image que je retiendrai :

Celle de Paterson expliquant qu’après le passage de l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, les premiers à rouvrir leurs portes, avant même le déblaiement de la ville, ont été les bars.

https://alexmotamots.wordpress.com/2015/05/17/cry-father-benjamin-whitmer


Les Nuits de la Saint-Jean
par (Libraire)
16 mars 2015

SUSPENSE SUEDOIS

Une petite île Suédoise sur la mer baltique, Sandhamn, est le théâtre de ce roman plein de suspense.
Une enquête, commencée il y a plusieurs mois, sur la disparition d’une jeune fille, n’a toujours pas aboutie.
Mais, les secrets sont bien gardés par les 110 habitants permanents de l’île.
Nora est venue pour les vacances scolaires dans sa résidence secondaire avec ses deux garçons. Elle tente d’oublier ses problèmes de couple et va se retrouver mêlée à l’enquête puisque son meilleur ami, Thomas, est le policier en charge des recherches.
Dans le froid mordant, nous allons peu à peu découvrir leurs vies mouvementées dans roman haletant.

Lu par Elisabeth


La cérémonie du café

Franck Krebs

Thierry Magnier

par (Libraire)
10 mars 2015

LA CEREMONIE DU CAFE

Sabbah 13 ans, est élevée par sa sœur Leïla. Ses résultats scolaires ne sont pas brillants aussi sa sœur met en place un arrangement avec les voisines du dessous : Sabbah doit s’y rendre dès sa sortie du collège et Judith, ancienne institutrice, lui fait faire ses devoirs. Sabbah y découvre le mode de vie de Judith et de sa fille Brigitte qui présente de grands troubles psychologiques, leur nostalgie de l’Algérie, une Algérie bien différente de celle que connaissent Sabbah et Leïla.
dès 12 ans
Lu par Elisabeth