Nathalie -.

Paula Jacques

Gallimard Jeunesse

12,50
par (Libraire)
2 février 2021

Souvenirs intenses

Lizzie est une vieille femme aujourd'hui. Le surgissement de Blue Pearl, sa poupée d'enfance, fabriquée et offerte par sa mère pour ses dix ans fait remonter à sa mémoire le passé.
Ainsi, découvrons-nous son enfance en tant qu'esclave, ce qui les fait fuir, elle et sa mère, leur affranchissement, enfin.
Récit poignant et surprenant à la fois.

Éditions de L'Olivier

par (Libraire)
30 janvier 2021

Les petite et grande histoires

Paul Blick est le narrateur de ce roman. Le récit commence en même temps que la cinquième république en France. A ce moment-là, le frère de Paul, Vincent, son aîné, vient de mourir. Alors, Paul raconte son apprentissage de la vie, sa jeunesse, puis sa vie de jeune-homme et d'adulte, en même temps que l'histoire de sa famille, ses amitiés, ses amours, en y mêlant les évènements nationaux. Naturellement, les événements politiques et économiques du pays se donnent à percevoir de l'intime qui se déroule, s'en trouve impacté, inéluctablement. Le récit est souvent drôle, parfois caustique, très subjectif et pertinent. Surtout, c'est extrêmement émouvant de percevoir à la fois la singularité de chaque vie dans ce qu'elle touche chacun.

par (Libraire)
30 janvier 2021

les petite et grande histoires

Paul Blick est le narrateur de ce roman. Le récit commence en même temps que la cinquième république en France. A ce moment-là, le frère de Paul, Vincent, son aîné, vient de mourir. Alors, Paul raconte son apprentissage de la vie, sa jeunesse, puis sa vie de jeune-homme et d'adulte, en même temps que l'histoire de sa famille, ses amitiés, ses amours, en y mêlant les évènements nationaux. Naturellement, les événements politiques et économiques du pays se donnent à percevoir de l'intime qui se déroule, s'en trouve impacté, inéluctablement. Le récit est souvent drôle, parfois caustique, très subjectif et pertinent. Surtout, c'est extrêmement émouvant de percevoir à la fois la singularité de chaque vie dans ce qu'elle touche chacun.

21,90
par (Libraire)
30 janvier 2021

les petite et grande histoire

Paul Blick est le narrateur de ce roman. Le récit commence en même temps que la cinquième république en France. A ce moment-là, le frère de Paul, Vincent, son aîné, vient de mourir. Alors, Paul raconte son apprentissage de la vie, sa jeunesse, puis sa vie de jeune-homme et d'adulte, en même temps que l'histoire de sa famille, ses amitiés, ses amours, en y mêlant les évènements nationaux. Naturellement, les événements politiques et économiques du pays se donnent à percevoir de l'intime qui se déroule, s'en trouve impacté, inéluctablement. Le récit est souvent drôle, parfois caustique, très subjectif et pertinent. Surtout, c'est extrêmement émouvant de percevoir à la fois la singularité de chaque vie dans ce qu'elle touche chacun.

Sigríður Hagalín Björnsdóttir

Gaïa

9,90
par (Libraire)
30 janvier 2021

Seule au monde

L'Islande se retrouve tout à coup isolée du reste du monde : plus aucune communication n'est possible avec l'étranger.
Cela provoque des changements politiques et sociaux puisqu'il faut que l'Islande puisse, seule, subvenir à ses besoins alimentaires, énergétiques, sanitaires, en toute autarcie.
On suit les destins de Hjalti, journaliste, de son frère Leifur, médecin, de Maria, musicienne et de ses enfants Margret et Elias.
Au fil de l'histoire, on voit l'évolution des priorités et combien les islandais se recroquevillent sur eux-mêmes.
On découvre aussi l'écart entre la communication menée par les politiques et la réalité éprouvée par les citoyens.
C'est le premier roman de cette auteure qui est journaliste aussi. C'est assez bluffant.